Suivre par Email

lundi 20 février 2012

22 nouveaux cardinaux pour l'Eglise catholique

22 nouveaux cardinaux pour l'Eglise catholique

benoît XVI_consistoireLe 18 février 2012, le pape Benoît XVI a présidé en la Basilique vaticane le sixième consistoire ordinaire public pour la création de 22 cardinaux. Il leur a remis la barrette, l'anneau et le titre ou diaconie. Après la prière introductive et la lecture de l'Evangile, Benoît XVI a prononcé une allocution. Extraits.

« Tu es Petrus, et super hanc petram aedificabo Ecclesiam meam... C'est sur ces paroles du chant d'entrée que s'est ouvert le beau rite consistorial... Ce sont les paroles par lesquelles Jésus a constitué Pierre comme fondement solide de l'Eglise. De ce fondement, la foi représente le facteur qualificatif. De fait, Simon devient Pierre, le roc, car il a professé sa foi en Jésus Messie et Fils de Dieu... Les paroles que Jésus adresse à Pierre mettent bien en évidence le caractère ecclésial de l'événement d'aujourd'hui. Les nouveaux Cardinaux, en effet, par l'attribution du titre d'une église de cette ville, sont insérés à tous les effets dans l'Eglise de Rome, guidée par le Successeur de Pierre, pour coopérer étroitement avec lui au gouvernement de l'Eglise universelle... Dans cette tâche délicate, le témoignage de foi donné à travers sa vie et sa mort par le Prince des Apôtres, qui, par amour du Christ, s'est donné totalement lui-même jusqu'au sacrifice ultime, sera pour eux un exemple et une aide... C'est en ce sens qu'il faut comprendre aussi l'imposition de la barrette rouge. Aux nouveaux Cardinaux est confiée le service de l'amour, l'amour pour Dieu, l'amour pour son Eglise, l'amour pour le prochain avec un dévouement absolu et sans condition, jusqu'à l'effusion du sang, si nécessaire, comme le dit la formule de l'imposition de la barrette et comme l'indique la couleur rouge de leurs habits. En outre, il leur est demandé de servir l'Eglise avec vigueur, avec la clarté et la sagesse des maîtres, avec l'énergie et la force morale des pasteurs, avec la fidélité et le courage des martyrs. Il s'agit d'être d'éminents serviteurs de l'Eglise qui trouve en Pierre le fondement visible de l'unité.

(...) Chers Frères qui allez être devenir membres du Collège cardinalice! Que le don total de soi, offert par le Christ sur la croix, soit pour vous la norme, le stimulant et la force d'une foi qui opère dans la charité. Que votre mission dans l'Église et dans le monde soit toujours et uniquement dans le Christ, qu'elle réponde à sa logique et non à celle du monde, qu'elle soit éclairée par la foi et animée par la charité qui nous viennent de la croix glorieuse du Seigneur. Sur l'anneau que je vais vous remettre dans quelques instants, sont représentés les saints Pierre et Paul, avec au centre une étoile qui évoque la Vierge Marie. En portant cet anneau, vous êtes appelés chaque jour à vous souvenir du témoignage que les deux Apôtres ont donné au Christ jusqu'à la mort par le martyre, ici, à Rome, fécondant ainsi l'Eglise de leur sang. Tandis que le rappel de la Vierge Marie sera toujours pour vous une invitation à suivre celle qui fut solide dans sa foi et humble servante du Seigneur ».

Puis s'adressant à toute l'assemblée, le Saint-Père a dit : « Chers frères et sœurs, priez pour qu'en les nouveaux Cardinaux puisse se refléter sur le vif notre unique Pasteur et Maître, le Seigneur Jésus, source de toute sagesse, qui indique la route à tous. Priez aussi pour moi, afin que je puisse toujours offrir au Peuple de Dieu le témoignage de la doctrine sûre et tenir avec une humble fermeté la barre de la sainte Eglise ».

Après l'allocution, le Saint-Père a prononcé la formule de création des Cardinaux et proclamé un à un les diaconies ou titres attribués. Puis les nouveaux membres du Sacré Collège ont récité le Credo et prononcé le serment de fidélité et d'obéissance au Pape et à ses successeurs.
Le rite conclu, le Cardinal Angelo Amato, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, a introduit le consistoire ordinaire public pour la canonisation du Jésuite français Jacques Berthieu, du catéchiste Pedro Calungsod, du prêtre Giovanni Battista Piamarta, de la fondatrice Maria del Monte Carmelo, de la religieuse Maria Anna Cope, de la laïque Catherine Tekakwitha, et de la laïque Anna Schäffer. Benoît XVI a décidé que ces nouveaux saints seraient inscrits au calendrier liturgique le 21 octobre prochain.

Source : VIS du 18 février 2012

+1 commentaire

Anonyme a dit…

Que la bénédiction du DIEU tout puissant descende sur nos 22 nouveaux cardinaux et les garde toujours dans l'éclat de leur vocation. Que nos nouveaux saints nous protègent et nous montrent le chemin de la sainteté avec la Grâce de DIEU Seigneur bénis la Martinique ,bénis notre paroisse bénis les chrétiens doubout bénis le Père Crépin. Amen.MERCI SEIGNEUR.

Enregistrer un commentaire

>> Comment faire ? Besoin d'aide : -cliquez ici-

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes