Suivre par Email

lundi 16 avril 2012

Les évêques américains prônent la désobéissance aux lois injustes

Lu sur le site de la Croix :
Les évêques américains prônent la désobéissance aux lois injustes
Aux États-Unis, les évêques ont publié jeudi 12 avril une déclaration dans laquelle ils avertissent les catholiques américains qu’ils ont le devoir de désobéir à des lois injustes qui enfreignent les libertés fondamentales en les forçant à violer le cœur de leurs convictions. « Les catholiques doivent avoir le courage de ne pas leur obéir », affirment-ils.
« Être catholique et américain devrait signifier ne pas avoir à choisir entre les deux », ont-ils affirmé dans une déclaration intitulée Notre liberté première, la plus chère .
Le comité pour la liberté religieuse de la conférence épiscopale américaine, présidé par Mgr William E. Lori, archevêque de Baltimore, a souligné que la liberté religieuse est menacée par une série de lois, allant du plan santé de l’administration Obama qui oblige les mutuelles à rembourser la contraception et l’avortement à un panel de lois fédérales interdisant de faire bénéficier de la charité chrétienne les immigrants sans-papiers.

LA LIBERTÉ RELIGIEUSE, UN DROIT POUR LES ÉGLISES À APPORTER LEUR CONTRIBUTION

À titre d’exemple, les évêques catholiques, épiscopaliens et méthodistes d’Alabama ont intenté une action en justice contre une loi qui voudrait interdire aux prêtres de baptiser ou d’évangéliser les immigrants sans papiers, et déclarerait illégal de leur permettre ou de les encourager à aller à la messe, d’étudier la Bible, de suivre des services religieux…
Les évêques ont aussi pointé le fait que des associations catholiques ont perdu leur contrat ou leur licence pour l’adoption dans de nombreux endroits au motif qu’elles refusaient de confier les enfants à des couples homosexuels ou des couples en concubinage.
À New York, c’est une loi qui interdit aux Églises de louer des écoles publiques pour y tenir des services de prière le week-end, alors que des groupes non-religieux peuvent le faire pour leurs propres usages.

UN « WEEK-END DE LA LIBERTÉ » DU 21 AU 24 JUILLET

Enfin, dans la ligne de mire des évêques, le fait que le service catholique des migrants et des réfugiés s’est vu disqualifié d’un programme gouvernemental d’aide aux victimes de trafic humain sous prétexte que l’Église refuse de leur procurer la contraception et l’accès à l’avortement.
Les évêques ont souligné que la liberté religieuse, avant d’être une liberté de prier, inclut la capacité à « apporter notre contribution au bien commun des Américains ». Ils ont ajouté que ce sont tous les citoyens qui pâtiront de ce manque de contribution dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’assistance aux plus démunis… « Ce n’est pas un sujet catholique mais un sujet américain », insistent-ils.
Ils ont appelé à une campagne nationale de deux semaines de prière, de jeûne et d’action publique en faveur de la liberté religieuse en Amérique, en juillet. Un « week-end de la liberté » sera organisé du 21 au 24 juillet.
C. H. (avec CNA).

Cet article n'a pas encore été commenté ...

Enregistrer un commentaire

>> Comment faire ? Besoin d'aide : -cliquez ici-

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes