Suivre par Email

lundi 14 janvier 2013

Examen de conscience. Résolution pour se corriger


 
1.C'est surtout avec grande humilité de cœur, un profond respect, une foi entière et une grande pureté d'intentions que tu dois te disposer à célébrer les saints mystères, à distribuer ou à recevoir mon saint corps.

  Examine avec soin ta conscience et, autant que tu le peux, libère-la de ses fautes par de vraie contrition et une humble confession, de sorte que plus rien ne te pèse, rien ne te trouble ni t'empêche de venir librement à moi.

  Aie un grand regret de tous tes péchés en général ; déplore en particulier tes fautes quotidiennes, et confesse à Dieu, dans le secret de ton âme, toutes les misères où tu te laisses entraîner par tes passions.

2. Que la honte d'être encore sous l'empire de la chair et du monde ne te quitte pas.

  Ne cesse pas de déplorer ta négligence, le peu de résistance que tu opposes à la séduction de ce qui veut t'entraîner à l'extérieur de ta véritable vie.

  Reproche-toi toujours d'être :
_ si facilement porté au rire et à la dissipation et si peu enclin à la méditation ;
_ si prompt à céder aux instincts de la chair et si lent à obéir à la parole de Dieu ;
_ si curieux d'apprendre les dernières nouvelles et si réfractaire aux tâches humbles et simples ;
_ si avide de posséder et si avare quand il s'agit de donner ;
_ si inconsidéré dans tes discours et si peu réfléchi dans tes actions ;
_ si attentif à ne pas manquer l'heure des repas, et si sourd à la parole de Dieu ;
_ si aimant du repos et si paresseux au travail ;
_ si éveillé pour les lectures profanes et si endormi pour la méditation.
Reproche-toi aussi d'être :
_ si distrait au cours des prières ;
_ si tiède à la sainte messe et au moment de la communion ;
_ si prompt à blesser les autres ;
_ si disposé à la médisance ;
_ si sévère à reprendre autrui.
  Reconnais que tu te laisses facilement emporter par la colère et abattre par l'adversité, alors que tu te montres joyeux aux heures de prospérité, et que tu prends de nombreuses résolutions que tu ne tiens pas.

3. Après avoir confessé avec un profond repentir toutes ces fautes et d'autres encore peut-être,  engage-toi à améliorer ta vie chaque jour, et à progresser dans le bien.
  
Puis, avec une entière résignation et sans aucune réserve, offre-toi, dans le secret de ton cœur, en holocauste perpétuel, en l'honneur de mon nom, me remettant entièrement ton corps et ton âme. Ainsi, tu te rendras plus digne d'offrir à Dieu le saint sacrifice, et de recevoir avec fruit le sacrement de mon corps.

4. Il n'y a pas d'offrande plus méritoire, ni de satisfaction meilleure pour les pécheurs que de se consacrer totalement en union avec le corps de Jésus Christ dans la messe et dans la communion.

  Si l'homme accomplit les progrès dont il est capable et s'il s'approche de moi en toute humilité pour demander grâce et miséricorde, voici ma promesse, dit le Seigneur : Je ne veux pas qu'il meure, mais qu'il se convertisse et qu'il vive. Je ne me souviendrai plus de ses péchés, et tout lui sera pardonné (Ezechiel 18, 21-22).

Extrait du livre L'IMITATION de JESUS CHRIST


Cet article n'a pas encore été commenté ...

Enregistrer un commentaire

>> Comment faire ? Besoin d'aide : -cliquez ici-

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes