Suivre par Email

dimanche 15 septembre 2013

Notre Dame des Sept douleurs

Au pied de la croix de son fils agonisant, la Mère de Dieu et toujours Vierge Marie connut le glaive de douleurs que lui avait annoncé le vieillard Siméon dans le Temple au jour de la Présentation de Jésus.

Le 15 septembre (depuis la restauration liturgique du Pape Saint Pie X en 1914), la Liturgie de l'Eglise nous invite à faire mémoire des douleurs de la Vierge Marie, Mère de notre Sauveur.
« Votre peine, Vierge sacrée, a été la plus grande qu'une pure créature ait jamais endurée ; car toutes les cruautés que nous lisons que l'on a fait subir aux martyrs, ont été légères et comme rien en comparaison de Votre douleur. Elle a été si grande et si immense, qu'elle a crucifié toutes Vos entrailles et a pénétré jusque dans les plus secrets replis de Votre Cœur. Pour moi, ma très pieuse Maîtresse, je suis persuadé que Vous n'auriez jamais pu en souffrir la violence sans mourir, si l'esprit de vie de Votre aimable Fils, pour lequel Vous souffriez de si grands tourments, ne Vous avait soutenue et fortifiée par Sa puissance infinie » (Saint Anselme - "De l'exercice de la Vierge", I, 5) 

+1 commentaire

camille a dit…

Hier, nous avons mémoré Notre Dame des Sept douleurs;
Pourquoi Sept douleurs dirons-nous?
Nous n'avons qu'à nous nous la rappeler sur le chemin
de croix, comme le fait d'ailleurs ce texte de:
Saint Anselme.
Aujourd'hui encore, elle y est confrontée puisque,
son Fils est toujours rejeté, offensé par tant de,
frères et soeurs!
Il existe surtout: tant d'outrages,de sacrilèges,
indifférences de par le monde, dans l'Univers entier!
O Bonne Mère,tu ne nous demandes qu'une chose:
"Nous aimer les uns, les autres." et aussi de;
"Prier beaucoup pour le monde entier."
Restons unis dans la prière avec : JESUS, MARIE, JOSEPH!
Prions, car tout se transforme par la prière.

Enregistrer un commentaire

>> Comment faire ? Besoin d'aide : -cliquez ici-

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes