Suivre par Email

lundi 20 janvier 2014

Semaine de prière : jour 3

Je suis foule

Je les entends tous, je les écoute tous, mes frères humains, prier en moi tandis que je prie,
tandis que je laisse en moi le Christ faire à son Père, par mes lèvres et mon cœur, sa longue et lente prière.
En réciprocité, je prie en chacun des autres.
Ma prière pour l’unité sort de mon cœur, s’infiltre par la circulation spirituelle du Corps mystique dans la prière de mon frère.
Toi le Christ, par ton Esprit, tu donnes ta voix à la voix de tous mes frères et à ma propre voix.
C'est Toi qui, par l'Esprit et dans l'Esprit, peux seul, l'Esprit le criant en Toi, lancer au Père l'unique supplication : « Abba, Père ! »


Ensemble, nous ne manquons d’aucun don de la grâce

Job 28,20-28  La crainte du Seigneur, voilà la sagesse
Psaume 145, 10-21  Tu ouvres ta main, et tu rassasies tous les vivants
Éphésiens 4,7-13   À chacun de nous la grâce a été donnée, selon la mesure du don du Christ
Marc 8,14-21  Pourquoi discutez-vous parce que vous n’avez pas de pains ?

Trois points de réflexion

Job se rend compte qu’en dépit de tout ce qui lui a été enlevé, il garde la crainte du Seigneur – c’est-à-dire la sagesse. Nous autres frères et sœurs en Christ, bien qu’appauvris par nos divisions, nous avons tous reçu abondamment une diversité de bienfaits tant spirituels que matériels pour l’édification de Son corps.

Et cependant, en dépit des promesses de Dieu, et de la vie et l’amour généreux de Jésus, il nous arrive, tout comme aux disciples dans l’évangile de Marc, d’oublier notre vraie richesse : nous nous opposons, nous thésaurisons ; nous parlons et agissons comme si nous n’avions « pas de pains ».

Le Christ n’a pas été divisé : nous disposons ensemble suffisamment de dons pour les partager les uns avec les autres, et « avec tout ce qui vit. »

Questions

  • En quoi avons-nous oublié l’abondance des dons de Dieu et proclamé : «Nous n’avons pas de pains »?
  • Comment pouvons-nous mieux partager les dons spirituels et matériels qui nous ont été confiés pour les mettre à la disposition des autres ?

Prière

Dieu fidèle dont la main est grande ouverte, nous te bénissons de nous avoir comblés de tous les dons spirituels nécessaires pour parvenir à la taille du Christ dans sa plénitude : pour la sagesse, les dons du service et le pain que tu nous accordes. Aide-nous à être signes de l’abondance de tes dons, et rassemble-nous dans l’unité afin que nous puissions transmettre les bienfaits de ton règne éternel à tout lieu de souffrance et de dénuement. Remplis de l’Esprit Saint, nous t’en prions, au nom de Celui qui nous a offert le pain de sa vie livrée pour nous, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Source :
http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/chrstuni/weeks-prayer-doc/rc_pc_chrstuni_doc_20130528_week-prayer-2014_fr.html

+1 commentaire

lucie a dit…

,Pourquoi proclamer"nous n'avons pas de pain"?
De nos jours, nous sommes comblés et,
ne savons pas le reconnaître et remercier Dieu de tous ses bienfaits. Notre coupe déborde d'abondance,pourquoi pleurer et se lamenter?
Nous avons tout reçu de Dieu "gratuitement" et ainsi,
savoir partager, faire don aux autres de tout ce qui nous a été confié; aider les petits dans la foi,la confiance,l'amour,la connaissance
de Dieu.

Donner généreusement en proportion de nos moyens,simplement
par des petits services rendus; savoir aimer et pardonner.
Donner sans calcul,avec joie!

Enregistrer un commentaire

>> Comment faire ? Besoin d'aide : -cliquez ici-

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes