Suivre par Email

samedi 1 février 2014

Saint Don BOSCO


Le dernier jour de janvier, l'Église fête saint Jean Bosco. Né le 16 août 1815, dans un petit hameau du nord de l'Italie, il fut ordonné prêtre le 5 juin 1841. Comme un songe le lui avait fait pressentir durant sa jeunesse, l'essentiel de son ministère fut consacré aux jeunes, qu'il accueillit par centaines à l'«Oratoire saint François de Sales», les sauvant ainsi de la misère matérielle et surtout spirituelle à laquelle ils étaient livrés. Proclamé « patron des apprentis » par le Pape Pie XII, saint Jean Bosco – éducateur hors pair – pourrait aussi être le protecteur des parents, catéchistes et enseignants.

A Rome, le Mercredi 1er février 2006  le Pape Benoît XVI invita les jeunes à se mettre à l’école de Don Bosco. 


S’adressant aux jeunes, aux malades et aux jeunes mariés, à la fin de l’audience générale de ce mercredi, le pape leur a proposé don Bosco comme modèle en disant : « Nous avons célébré hier la mémoire liturgique de saint Jean Bosco, prêtre et éducateur. Regardez vers lui, chers jeunes, comme vers un authentique maître de vie et de sainteté. 
"Vous, chers malades, apprenez de son expérience spirituelle à vous confier, en toute circonstance, au Christ crucifié." 
"Et vous, chers jeunes mariés, ayez recours à son intercession afin qu’il vous aide à assumer avec générosité votre mission d’époux ". 

Jean Bosco est né près de Turin où il est « entré au ciel » en 1888. Sa vocation a été soutenue par sa maman, l’admirable « Mamma Margherita ». 
Lui-même trouva la réalisation de sa vocation sacerdotale auprès de la jeunesse des faubourgs de cette grande ville industrielle – qui accueille dans quelques semaines les Jeux Olympiques d’hiver : « Je consacrerai ma vie aux enfants, disait-il. Je les aimerai et m’en ferai aimer ». 
Les « Salésiens » qu’il fonda pour l’épauler dans cette tâche tirent leur nom du grand saint savoyard, François de Sales, qui passait de temps en temps les Alpes, et était connu des évêques italiens.
Avec l’assistance de sainte Marie-Dominique Mazzarello, il fonda aussi la congrégation féminine des soeurs de Marie Auxiliatrice.

Saint Jean Bosco, vrai modèle de charité.




Orphelin de père à 2 ans, Jean Bosco est élevé très chrétiennement par sa mère, modeste paysanne piémontaise. Ordonné prêtre à Turin en 1841, il se voue à l'apostolat auprès des enfants des rues, pour lesquels il crée l'Oratoire Saint-François de Sales, à la fois patronage, maison d'accueil, école et centre d'apprentissage. Patron de la jeunesse, des apprentis et jeunes travailleurs , il est aussi, à cause de ses nombreux ouvrages religieux très populaires, le patron des éditeurs. (Tiré de famille Chrétienne n° 993)

Alors que le choléra sévit à Turin, Don Bosco veut secourir les malades. Il fait appel à ses protégés qui, pris de peur, refusent une première fois.

Après s'être tourné vers Dieu, et rempli de Son Esprit, Don Bosco leur dit alors: Je suis sur que, si vous vous mettez en grâce de Dieu et si aucun de vous ne fait de péché mortel, que vous n'attraperez pas le choléra. 
A la suite de quoi, les enfants, un à un, se portèrent volontaires.
Soyez tranquilles, ajouta Don Bosco, la Vierge Marie est avec vous, et Elle vous protégera. (JdeC)


Pour lire ou enregistrer l'Encyclique du pape Benoît XVI:   "Deus Caritas Est"

OUVRAGES : 
La pédagogie de Don Bosco en douze mots-clés
Éduquer à la suite de Don BOSCO

Le célèbre songe prophétique de Don Bosco (30 mai 1862)
http://apotres.amour.free.fr/page4/donbosco.htm

Sa vie :
http://www.salesien.com/index.php/don-bosco-un-saint.html

Sources : 

Cet article n'a pas encore été commenté ...

Enregistrer un commentaire

>> Comment faire ? Besoin d'aide : -cliquez ici-

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes