Suivre par Email

samedi 23 août 2014

Le royaume des cieux est semblable à un trésor


"Le Royaume des cieux est semblable à une perle, à un trésor, à un propriétaire qui a semé du blé dans son champ.
"Le Royaume est comme la plus petite de toutes les graines."
"Le Royaume des cieux est semblable à un semeur qui est sorti pour semer le grain, et le grain tombe sur des pierres, ou dans les épines et les ronces ou dans la bonne terre".
"Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce."

Dans l'évangile de Saint Matthieu nous pouvons lire les paraboles du Royaume qui commencent toutes par les mêmes paroles : "Le Royaume des cieux est semblable à une perle, à un trésor, à un propriétaire qui a semé du blé dans son champ." Parmi ces paraboles l'enseignement qui nous est donné est différent. Dans les unes, il nous est dit que le Royaume des cieux est inextricablement mêlé à la vie de ce monde, qu'on ne peut pas distinguer de façon précise, là où est la grâce de Dieu et là où se trouvent les méchants. C'est le sens de cette parabole du filet, jeté dans la mer, qui ramène toutes sortes de choses qu'il faudra trier à la fin du monde. C'était aussi le sens de la parabole de l'ivraie de dimanche dernier, ce champ dans lequel avait été mêlé au bon grain le grain de l'ivraie, et tous deux ont poussé en même temps, jusqu'à la fin des temps où se fera la séparation.

D'autres paraboles insistent sur le caractère mystérieux, secret, caché du Royaume et c'est, par exemple, la parabole du grain de sénevé : "Le Royaume est comme la plus petite de toutes les graines." Il n'a l'air de rien, mais quand il a grandi, quand il a germé, il devient comme un arbre où tous les oiseaux du ciel peuvent trouver refuge. D'autres paraboles insistent sur l'attitude que nous devons avoir à l'égard de ce Royaume des cieux, sur la manière dont nous devons l'accueillir : c'était le sens de la parabole du semeur. "Le Royaume des cieux est semblable à un semeur qui est sorti pour semer le grain, et le grain tombe sur des pierres, ou dans les épines et les ronces ou dans la bonne terre". C'est aussi le sens des paraboles ou le Royaume des cieux est semblable à un festin de noces, auquel tous sont invités, mais les uns disent : "Je n'ai pas le temps de venir, parce que je viens de me marier ou d'acheter une maison, etc..."

Il y a d'autres paraboles, et c'est sur celles-ci que je veux insister quelques instants, nous venons d'en entendre deux, qui soulignent le caractère extraordinairement merveilleux du Royaume de Dieu. Il est comme une perle précieuse, il est comme un trésor caché dans un champ. Et celui qui trouve ce trésor, celui qui trouve cette perle, il va, ivre de joie, ravi de joie, vendre tout ce qu'il a. C'est dans la joie qu'il donne tout, pour acheter cette perle, pour acheter ce trésor. Oui, le Royaume des cieux c'est la chose la plus merveilleuse du monde, et elle est mise entre nos mains Et je ne sais pas si nous sommes tout à fait conscients de ce trésor extraordinaire, de cette perle précieuse qui nous a été donnée, qui est nôtre. Oui, le Royaume des cieux est pour nous. Nous sommes les enfants du Royaume Et comme le disait Jésus à ses auditeurs : "En vérité, je vous le dis, le Royaume des Cieux est au milieu de vous." Et quand Jésus disait cela, Il dévoilait le sens profond de ce Royaume des cieux, car le Royaume des cieux n'est pas quelque chose à venir, n'est pas quelque chose à renvoyer pour plus tard. Ce n'est pas quelque chose de lointain, c'est quelque chose de présent. Le Royaume des cieux est déjà au milieu de nous, il est déjà là, parmi nous, en nous.

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL




Cet article n'a pas encore été commenté ...

Enregistrer un commentaire

>> Comment faire ? Besoin d'aide : -cliquez ici-

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes