Suivre par Email

mardi 9 septembre 2014

Le Ciel : ses beautés incomparables


Qu'il est beau de voir une nuit d'été le ciel parsemé d'étoiles !
Qu'il fait bon, au printemps, s'asseoir au bord de la mer, quand elle est calme, et qu'elle laisse voir, à travers ses eaux, les rochers tapissés de verdure et les poissons qui s'y jouent.
Qu'il est délicieux encore de reposer ses regards sur un jardin émaillé de fleurs, couvert de fruits, où coulent mollement des ruisseaux limpides, où voltigent et gazouillent les petits oiseaux.
On dit alors : " Oh ! Quel paradis !"
Quel paradis ? Ah ! Les beautés du Ciel sont autrement délicieuses.
Ne connaissant que les splendeurs de la terre, nous ne sommes pas capables de nous faire une idée des splendeurs du Ciel !
Voici, ô mon Dieu, voici à vos pieds un ingrat que vous avez créé pour le Paradis, mais qui, tant de fois, a préféré l'enfer.
Ah ! Pardonnez-moi ma folie, je veux m'en repentir jusqu'à la mort.


Saint Alphonse de Liguori.

Cet article n'a pas encore été commenté ...

Enregistrer un commentaire

>> Comment faire ? Besoin d'aide : -cliquez ici-

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes