Suivre par Email

lundi 8 décembre 2014

Préparez le chemin du Seigneur. Aplanissez la route !



Extrait de l'homélie du père GIBON 
2ème Dimanche de l'Avent


Durant ce temps privilégié de l'Avent nous sommes invités à rencontrer le Seigneur. Il est notre consolateur encore faudrait-il nous laisser consoler par sa présence, par sa Parole.

Dieu vient faire toute chose nouvelle en Jésus-Christ et par Jésus-Christ, nous sommes donc appelés à faire toute chose nouvelle. A commencer ou recommencer un chemin de conversion, un chemin d'espérance, un chemin de foi, en nous ouvrant à la Bonne Nouvelle, à Jésus-Christ. Il vient à notre rencontre, il n'est pas en retard, c'est pour nous qu'il patiente, il nous attend !

Aplanissez la route

Il faut lui préparer la route afin qu'il vienne à notre rencontre. Il ne suffit pas de rester là de manière passive. Il faut se donner les moyens : être à l'écoute de sa Parole, la méditer, faire silence au fond de nous, prendre plus de temps de recueillement, des temps d'adoration, se recentrer sur l'essentiel, ne pas se laisser distraire. C'est ainsi que nous préparons les chemins pour rencontrer le Seigneur, aller vers lui.

Il ne faut pas avoir peur, car cette peur creuse en nous des fossés qui nous isolent. Peur de Dieu, peur des autres, peur de mal faire, de ne pas réussir... Peur de lui faire confiance et de s'abandonner. Il faut sortir de cette peur. Se laisser aimer, rencontrer, consoler !

Abaissons nos montagnes d'orgueil et d'amour propre, prenons les chemins de l'humilité comme Jean-Baptiste qui nous dit "je ne suis pas digne de m'abaisser pour défaire la courroie de ses sandales."Mc 1-7. Faisons le choix de l'humilité, de l'abaissement à chaque instant de notre vie pour pouvoir avancer sur ce chemin.

Dieu nous donne sa force, Il nous donne ses sacrements comme le baptême. Jean-Baptiste nous y invite "je vous ai baptisés avec de l'eau ; lui vous baptisera dans l'Esprit Saint."Mc 1-8. Et après le baptême nous avons besoin de la Miséricorde de Dieu pour progresser sur ce chemin de conversion, d'humilité, d'abaissement. Seul nous ne pouvons pas. C'est pour cela qu'il faut prendre le temps de s'arrêter et de demander au Seigneur pardon - préparer le chemin en demandant sa Miséricorde.

Alors aujourd'hui laissons résonner en nous cette invitation "Préparez le chemin du Seigneur. Aplanissez la route !" et laissons nous rencontrer par celui qui vient faire toute chose nouvelle.

Amen

Cet article n'a pas encore été commenté ...

Enregistrer un commentaire

>> Comment faire ? Besoin d'aide : -cliquez ici-

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes