Suivre par Email

mercredi 8 avril 2015

Le suprême jour de l’homme


Je suis la résurrection et la vie, dit Jésus.

Qui croit en moi, fût-il mort, vivra.

Et je crois, oui, je crois qu’un jour, ton jour, ô mon Dieu,
je m’avancerai vers toi,
Avec mes pas titubants,
Avec toutes mes larmes dans mes mains,
Et ce cœur merveilleux que tu nous as donné,
Ce cœur trop grand pour nous puisqu’il est fait pour toi...
Un jour, je viendrai,
Et tu liras sur mon visage
Toute la détresse, tous les combats, tous les échecs des chemins de la liberté,
Et tu verras tout mon péché.
Mais je sais, ô mon Dieu, que ce n’est pas grave le péché, quand on est devant toi.
Car c’est devant les hommes que l’on est humilié.
Mais devant toi, c’est merveilleux d’être si pauvre,
Puisqu’on est tant aimé !
Un jour, ton jour, ô mon Dieu, je viendrai vers toi.
Et dans la formidable explosion de ma résurrection,
Je saurai enfin
Que la tendresse, c’est toi,
Que ma liberté, c’est encore toi.
Je viendrai vers toi, ô mon Dieu, et tu me donneras ton
visage.
Je viendrai vers toi avec mon rêve le plus fou :
T’apporter le monde dans mes bras.
Je viendrai vers toi, et je te crierai à pleine voix
Toute la vérité de la vie sur la terre.
Je te crierai mon cri qui vient du fond des âges :
« Père ! J’ai tenté d’être un Homme, et je suis ton enfant... »

Cet article n'a pas encore été commenté ...

Enregistrer un commentaire

>> Comment faire ? Besoin d'aide : -cliquez ici-

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes